PROCHAIN ÉVÉNEMENT

Hooray!

L’Ontarien Len Davies reçoit le prestigieux prix Wilson Loree en reconnaissance de sa contribution en matière de relève agricole

Le 18 décembre 2019, Ottawa (Ontario) – Gestion agricole du Canada a récemment tenu sa Conférence sur l’excellence en agriculture à Fredericton, au Nouveau-Brunswick; à l’occasion de cet événement, Len Davies a reçu le prestigieux prix Wilson Loree pour 2019. Ce prix, qui en est à sa 17e année, rend hommage à des personnes ou à des groupes qui ont apporté une contribution extraordinaire à l’avancement des pratiques de gestion d’entreprise agricole au Canada.

Len Davies est un planificateur de la continuité des opérations d’entreprises familiales qui, depuis 17 ans, aide des agriculteurs de l’Ontario et des Maritimes à réaliser leur plan à cet égard.

M. Davies a grandi sur une ferme laitière et a étudié l’agriculture à l’Université de Guelph. Une fois son diplôme en main, il a travaillé pour une entreprise spécialisée dans la nourriture pour animaux de même que pour le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario en tant qu’analyste recherchiste dans le domaine de la recherche sur les coûts de production. En outre, pendant de nombreuses années, M. Davies a occupé le poste de chef des opérations sur le terrain pour Agricorp.

En 2003, après sa retraite anticipée, M. Davies a fondé son entreprise, Davies Legacy Planning Group Inc. Par l’intermédiaire de celle-ci, il a su guider plus de 600 clients, au moyen d’un processus en 8 étapes, dans l’élaboration d’un plan d’action visant à garantir la continuité de leur entreprise jusqu’à la génération suivante. Ce processus en 8 étapes s’aligne sur les composantes d’un plan de continuité des opérations, selon un modèle à trois cercles : la famille, la gestion et la propriété. M. Davies, qui a un grand esprit d’équipe, n’hésite pas à faire appel à d’autres professionnels dans le cadre de son processus de planification, que ce soit des facilitateurs en droit de la famille, des prêteurs, des comptables ou des avocats. Ce faisant, il veille à ce que ses clients obtiennent les meilleurs conseils possible pour assurer la continuation de leur ferme familiale au fil de nombreuses générations encore.

M. Davies croit fermement en l’apprentissage continu, croyance qui lui a valu de multiples titres. Récemment, il a obtenu un diplôme de l’institut de l’entreprise familiale de l’école de commerce Sauder, à l’Université de la Colombie-Britannique. Il est également membre fondateur de l’Association canadienne des conseillers agricoles en Ontario, et un membre de longue date de Gestion agricole du Canada. Enfin, il détient les titres de planificateur financier agréé, d’assureur-vie agréé et d’analyste financier agréé spécialisé en divorce.

M. Davies vit actuellement à Muirkirk, en Ontario, avec son épouse Mary. Il a deux filles, Janet et Carla, ainsi qu’un fils, Jeff.

Voici ce que ces personnes avaient à dire au sujet de sa contribution à l’apport de changements bénéfiques dans le domaine de la gestion des entreprises agricoles :

« Le moins que l’on puisse dire – et encore, ce n’est pas suffisant -, c’est que Len Davies est l’exemple parfait de tout ce qui est positif dans l’industrie agricole. C’est simple : chaque matin, il se réveille avec une immense passion pour l’industrie et l’objectif de voir à ce qu’une autre famille agricole bénéficie de tout ce qu’il peut apporter. »

« Observer Len tandis qu’il encourageait habilement tous les membres de la famille à participer activement au processus de planification de la relève et veillait à ce que toutes les conversations difficiles aient lieu avant qu’un plan soit rédigé, c’était comme voir une œuvre apparaître sur une toile. Il n’y a pas une seule question touchant les familles d’agriculteurs que Len n’avait pas déjà abordée à un moment ou à un autre. De même, il a su mettre les familles à l’aise de manière à ce qu’elles soient disposées à voir à la bonne réalisation de leur plan. Certaines familles agricoles lui ont présenté des scénarios plus complexes que d’autres, mais Len les a toutes traitées avec le plus grand respect, se montrant déterminé à leur faire part d’approches novatrices pour surmonter le défi de la planification de la relève. Sa sagesse et son expérience sont inégalées. »

« Len nous a offert un soutien émotionnel et psychologique qui nous a permis d’être à l’aise et, ainsi, de nous ouvrir complètement à lui et de travailler sur l’élaboration d’un plan adapté à notre situation. Pour lui, chaque famille agricole est « unique en son genre » et il n’utilise pas de solutions universelles. Au fil de la préparation de notre plan d’affaires, Len a su nous redonner la fierté que nous avions envers nous-mêmes et notre ferme; nous l’avons donc quitté animés non seulement par un sentiment de fierté, mais aussi de passion quant à notre avenir dans cette grande industrie. »

Wilson Loree a remis lui-même le prix à M. Davies, qui était accompagné de sa fille Janet, lors de la Conférence sur l’excellence en agriculture.

« Après sa retraite anticipée d’Agricorp, Len a suivi la suggestion d’un ami de se lancer dans le domaine de la planification de la relève agricole et, depuis, il a travaillé avec plus de 600 clients, a raconté M. Wilson. Je pense que nous devons une fière chandelle à notre ami. Len, nous sommes heureux de te voir joindre le prestigieux cercle des lauréats du prix, qui comprend notamment Elaine Froese, Merle Good, Terry Betker, Larry Martin et Lyle Stavness. »

Dans son mot de remerciement, M. Davies a parlé des conseils reçus de Zig Ziglar, qui lui sont toujours très précieux. « J’ai toujours cru qu’en aidant suffisamment de gens à obtenir ce qu’ils veulent, on obtient ce qu’on veut, a-t-il indiqué. C’est important de ne pas perdre de vue ce que nous faisons et de ne pas oublier qui est le client. Si l’on s’assure de bien faire les choses pour le client, on connaîtra la réussite. »

« Je me vois comme un médecin généraliste. Il y a toutes sortes de gens qui en savent plus que moi dans des domaines spécialisés, mais je dois connaître ce dont le client a besoin pour savoir où le rediriger et quand le faire. C’est autour de cela que j’ai bâti mon service. »

Wilson Loree, qui a travaillé pendant 27 ans au ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et du Développement rural de l’Alberta, occupait le poste de chef de la Direction générale de la gestion des entreprises agricoles au moment de sa retraite. Le prix Wilson Loree a été créé en 2002 par Gestion agricole du Canada. On dit de M. Loree qu’il est « une personne qui incarne l’innovation et la sagesse, et qui se soucie constamment des gestionnaires agricoles et des familles d’agriculteurs ». M. Loree habite actuellement avec sa famille à Calgary, en Alberta.