PROCHAIN ÉVÉNEMENT
4518504
DD
jours
:
HH
heures
:
MM
min
:
SS
sec

Hooray!

On préfère ne pas s’imaginer ce qui peut arriver lors d’un accident de la route impliquant une bétaillère. Heureusement, un nouveau programme lancé en Alberta viendra dorénavant assurer le bien-être des animaux dans de telles situations. Les animaux blessés ou effrayés peuvent compromettre la santé et la sécurité des premiers intervenants et du public, sans compter qu’ils peuvent aussi représenter un danger pour eux-mêmes. Le programme Livestock Emergency Response Trailer a été rendu public le 30 novembre 2012 à Ponoka, en Alberta, par l’organisme Alberta Farm Animal Care (AFAC). Il a depuis été mis en œuvre dans certaines régions stratégiques de la province.

Floyd Mullaney, coordonnateur de projet d’AFAC, présente un scénario typique : « Imaginez qu’une bétaillère se renverse. Certains animaux sont toujours debout, alors que d’autres sont gravement blessés. Tous doivent être sortis de la remorque.  Les premiers intervenants doivent disposer des outils nécessaires pour s’occuper de ces animaux. »

M. Mullaney explique que les remorques d’intervention d’urgence ne sont toutefois pas des ambulances vétérinaires. Elles contiennent plutôt les outils et l’équipement nécessaire pour libérer le bétail et le rassembler sur les lieux de l’accident ou dans toute autre situation d’urgence où du bétail est impliqué. Elles contiennent entre autres des enclos, des génératrices, des scies, des panneaux de contreplaqué et de la clôture à neige.

Le programme Livestock Emergency Response Trailer est issu de plusieurs initiatives communautaires des dernières années. Par exemple, le comté de Red Deer s’est doté de sa propre remorque d’intervention, financée grâce a un don. Le comté de Ponoka avait lui aussi sa remorque, financée par les contribuables. La municipalité de Hana et certaines zones spéciales des environs ont pu se procurer une remorque d’intervention grâce à un don du comité local de surveillance contre le crime. Le comté de Leduc disposait également de sa propre remorque d’intervention, grâce au soutien de l’Equine Foundation of Canada.

Selon M. Mullaney, ces initiatives ont attiré l’attention d’autres municipalités à un point tel que le Comité d’orientation de l’Alberta sur la Stratégie nationale sur la santé et le bien-être des animaux d’élevage a cru bon d’étendre le recours aux remorques d’intervention dans toute la province. L’ébauche du projet a été réalisée par un sous-comité composé de représentants de l’Alberta Equestrian Federation, de Alberta Beef Producers, de Livestock Identification Services, de la Gendarmerie royale du Canada, d’AFAC et du ministère de l’Agriculture de l’Alberta. Cultivons l’avenir, une initiative conjointe des gouvernements fédéraux, provinciaux et territoriaux, a financé le projet.

Au départ, le projet prévoyait mettre à disposition deux remorques d’une valeur de 75 000 $ pour tout le territoire de l’Alberta. Lors de son entrée en fonction, M. Mullaney a consulté les représentants des comtés et les premiers intervenants afin de connaître leurs besoins. Ces consultations ont eu pour résultat le programme qui a été dévoilé à Ponoka.  Cinq remorques d’une valeur de 22 000 $ ont été achetées, équipées et déployées dans les principales régions de transport de bétail en Alberta :
•    District municipal de Willowcreek – Claresholm;
•    Comté de Cypress – Medicine Hat;
•    Comté de Westlock – Westlock;
•    Comté de Vermilion River – Vermilion.
•    L’Alberta Society for the Prevention of Cruelty to Animals (ASPCA) assurera quant à elle le déploiement d’une unité ambulante sur l’ensemble du territoire albertain.

« Les remorques d’intervention ont des couleurs et des gyrophares similaires à ceux des autres véhicules d’urgence, dit M. Mullaney. C’est un détail très important puisqu’il est essentiel qu’elles soient facilement reconnaissables par le public. »

•    MD of Willowcreek – Claresholm;
•    Comté de Cypress – Medicine Hat;
•    Comté de Westlocky – Westlock;
•    Comté de Vermilion River – Vermilion; and
•    L’Alberta Society for the Prevention of Cruelty to Animals (ASPCA), assurera quant à elle le déploiement d’une unité ambulante sur l’ensemble du territoire albertain.

« Les remorques d’intervention ont des couleurs et des gyrophares similaires à ceux des autres véhicules d’urgence, dit M. Mullaney. C’est un détail très important puisqu’il est essentiel qu’elles soient facilement reconnaissables par le public. »

Programme de formation en secourisme au Lakeland College

Un des éléments importants du programme est le développement d’une formation qui sera offerte par l’Emergency Training Centre de Lakeland College, à Vermilion, en Alberta. M. Mullaney justifie la création de la formation intitulée « Livestock Handling Equipment Trailer Training Course » par le fait que tous les premiers intervenants n’ont pas une expérience directe avec les animaux.

« Les intervenants que nous avons rencontrés nous ont confié qu’il était très important pour eux de suivre une formation sur la gestion du bétail en situation d’urgence afin d’assurer leur propre sécurité et le bien-être des animaux, dit-il. Le Lakeland College est le meilleur endroit pour offrir cette formation, l’Emergency Training Centre y assurant déjà la formation des premiers intervenants. De plus, étant une institution spécialisée en agriculture, le Lakeland College dispose d’installations bétaillères. Il peut donc offrir une expérience concrète. »

Le premier cours a eu lieu les 16 et 17 février 2013. Une deuxième série de cours est prévue pour les 23 et 24 mars. L’administration du projet défraie les droits de scolarité et les frais d’hébergement des participants.

Une procédure opérationnelle normalisée (PON) est intégrée au projet. En plus de servir de modèle normatif pour l’utilisation des remorques d’intervention, on y trouve une liste des spécialistes à contacter lorsqu’une aide supplémentaire est nécessaire. Par exemple, si du bétail doit être euthanasié, la PON prévoit que la responsabilité revient à l’Alberta Veterinary Medical Association, laquelle régit l’Animal Welfare Vet Emergency Response Team, qui regroupe plusieurs vétérinaires membres à travers la province.

« Ce projet vise à garantir que les premiers intervenants disposent de la formation et des ressources dont ils ont besoin pour intervenir efficacement auprès de bétail en cas d’urgence, dit M. Mullaney. Les municipalités et les premiers intervenants se sont dits très satisfaits de la manière dont le programme a été mis en œuvre. »

« La santé et le bien-être des animaux sont notre priorité, dit Verlyn Olsen, ministre de l’Agriculture de l’Alberta. Nous sommes très satisfaits de notre partenariat avec l’AFAC. Ces nouvelles ressources améliorent notre capacité à intervenir efficacement lors d’accidents où du bétail est impliqué, en plus de garantir la sécurité et le bien-être des intervenants et des animaux sur nos fermes et sur nos routes. »

Contact:
Floyd Mullaney
Tél : 403 505-4407
Courriel : cfmullaney@platinum.ca

Lorna Baird, Directrice administrative, AFAC
Télépohne : 403-662-8050
Courriel : lorna@afac.ab.ca

Sites Web (anglais seulement)  :
www.afac.ab.ca

www.growingforward.alberta.ca
http://www.albertaspca.org/