PROCHAIN ÉVÉNEMENT
697912
DD
jours
:
HH
heures
:
MM
min
:
SS
sec

Hooray!

Les recherches sur les entreprises familiales montrent que si de nombreuses familles sont dotées d’un « plan » ou ont entamé un processus de transfert, celui-ci s’essouffle souvent avant d’être mené à bien.

Ces plans s’essoufflent parce que personne n’en a pris le commandement. Personne n’était prêt à poser les questions difficiles et à creuser pour trouver les réponses afin que les plans puissent bel et bien être créés et mis en œuvre basés sur des données fiables.

Un dentiste a affiché un écriteau au plafond, de sorte que les patients puissent l’apercevoir lorsque le fauteuil est incliné. On pouvait y lire « Le dentiste ne peut pas faire ce que le patient ne veut pas faire! ». En effet, à moins d’appliquer certaines pratiques d’hygiène buccale de base et de suivre les conseils de votre dentiste, celui-ci ne pourra pas sauver vos gencives et vos dents.

La même règle s’applique aux conseillers aux entreprises familiales et à leurs clients agriculteurs. Un client nous embauche pour régler un problème, soulager une douleur ou préparer une transition. Le conseiller recueille de l’information : il cherche à comprendre la famille ainsi que sa culture et ses valeurs d’entreprise, et il recommande des processus, des décisions et des mesures qui aideront le client à atteindre les objectifs qu’il s’est fixés. Il arrive toutefois que le client exige des résultats sans être prêt à prendre les mesures nécessaires pour y parvenir.

Les statistiques montrent que 65 p. 100 des entreprises de deuxième génération et 90 p. 100 des entreprises de troisième génération font chou blanc. L’un des principaux facteurs de succès pour les quelques entreprises familiales qui survivent est la nomination d’un coordonnateur de la planification.

Le coordonnateur de la planification est généralement un membre de la famille nommé responsable de s’assurer que les choses avancent. Son travail est de demeurer centré sur l’objectif et de tirer le reste de la famille vers celui-ci.

Le coordonnateur familial est responsable de recueillir l’information dont les conseillers ont besoin. Si personne ne prend les commandes, les données reçues par les conseillers pourraient être incohérentes.

À titre de conseillers en matière de succession, nous travaillons de pair avec l’équipe de conseillers professionnels constituée par la famille, regroupant des banquiers, des avocats, des comptables et des planificateurs financiers. Cette équipe externe se montre généralement enthousiaste pour réaliser ses tâches. La clé du succès, toutefois, se trouve sans contredit entre les mains des membres de la famille. Ceux-ci doivent se servir de cette clé pour déverrouiller la porte s’ouvrant sur un nouvel avenir pour leur famille et leur entreprise.

Comme dans l’analogie du dentiste, les conseillers ne peuvent pas faire ce que la famille refuse de faire. Trop souvent, les conseillers reçoivent trop de mérite pour les réussites et trop de blâme pour les échecs. Nous pouvons jouer les rôles de catalyseurs et de mentors, nous pouvons émettre des points de vue basés sur notre expérience, mais en fin de compte, les résultats finaux ne nous appartiennent pas.

Ainsi, même les meilleurs conseillers ont besoin que la famille prenne le contrôle du processus. Après tout, c’est de votre entreprise agricole dont il est question : c’est votre responsabilité de réunir l’information qui compte. En confiant les rênes à un membre de la famille, le processus de transfert de l’entreprise se fera tout en douceur.

La bonne nouvelle est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir de l’expérience pour devenir coordonnateur de la planification. En fait, le bon sens est la seule qualité requise, combinée au désir de trouver la solution. Ne laissez pas votre processus de planification du transfert de terme s’essouffler!