PROCHAIN ÉVÉNEMENT
190996
DD
jours
:
HH
heures
:
MM
min
:
SS
sec

Hooray!

Toute personne a des forces et des faiblesses. Pour réussir, il faut exploiter ses forces et remédier à ses faiblesses.

Dans le précédent numéro du bulletin Le gestionnaire agricole canadien, le producteur saskatchewanais John Coté a raconté de quelle façon il avait surmonté les difficultés personnelles après avoir abandonné la culture des céréales pour se lancer dans l’établissement d’un verger et le projet de construction d’une microdistillerie.

Il a confié avoir été inspiré par l’histoire d’agriculteurs qui ont adopté le changement, mais a aussi proposé de jeter un coup d’œil au revers de la médaille.

« Parfois, il serait intéressant de lire des articles sur des personnes qui ne changent rien, mais qui ont des raisons de ne rien changer », dit-il.

Il cite l’un de ses livres d’affaires préférés, Good to Great, qui traite d’entreprises chefs de file et des raisons de leur remarquable réussite. L’auteur Jim Collins conclut que ces entreprises possèdent un élément commun : elles ont déterminé leurs forces, ce qui leur rapporte et ce qu’elles aimaient passionnément. Bref, le conseil de Jim Collins est le suivant : déterminez vos forces et mettez-les à profit.

Ce conseil constitue l’élément central du présent numéro. Le succès de la fromagerie Mariposa Dairy découle du souhait de Sharon et Bruce VandenBerg de trouver des personnes capables d’effectuer mieux qu’eux-mêmes certaines tâches, comme la commercialisation et la production, afin de pouvoir se concentrer sur leurs propres forces. Luc Decubber possédait une compétence essentielle pour faire de Canneberges Bécancour le cinquième producteur de canneberges en importance au Québec et savait que ce n’était pas conduire un tracteur. Finalement, bien que les membres du Manitoba Forage Marketers soient des spécialistes de la culture et de la vente de fourrages, ils se sont rendu compte qu’ils pouvaient s’améliorer en se réunissant et en échangeant leurs connaissances.

Tous ces producteurs sont capables de prendre du recul et de confirmer que le fait d’avoir misé sur leurs forces s’est révélé la bonne stratégie. Mais qu’en est-il des jeunes qui commencent en agriculture? Comment peuvent-ils découvrir leurs forces?

Drew Fowler et Yan Berthiaume ont formulé la question autrement. Selon ces deux jeunes, l’agriculture évolue si rapidement que la capacité d’apprendre doit constituer l’une des principales forces d’un agriculteur. Drew Fowler a découvert une nouvelle façon d’aborder la question de la relève, tandis que Yan Berthiaume s’est lancé dans un nouveau type d’élevage lorsque la famille a décidé que l’entreprise familiale allait prendre un nouveau virage.

La mise à contribution des actifs matériels d’une exploitation agricole a toujours été primordiale. Les producteurs que nous vous présentons dans le présent bulletin Le gestionnaire agricole canadien adoptent la même approche envers eux-mêmes et envers leurs aptitudes en gestion.