Prochain événement
581299
DD
jours
:
HH
heures
:
MM
min
:
SS
sec

Hooray!

Lorsqu’il est question de gestion d’entreprise, on oublie souvent le volet innovation. Bien entendu, l’innovation va de pair avec la recherche et le développement, et le résultat arrive à la ferme sous forme de nouvelles méthodes de production ou de nouveaux équipements.

Mais comment savoir si l’innovation est bonne pour nous? L’innovation pourrait-elle être beaucoup plus?

J’ai tendance à penser qu’il est possible d’innover de façon moins formelle, en faisant des expériences, en acquérant des connaissances et en communiquant aux autres les meilleures pratiques. Après tout, l’innovation pourrait simplement signifier faire les choses autrement.

La gestion d’entreprise sous-tend la création ou l’adoption d’innovations et de façons innovatrices de pratiquer l’agriculture. En fait, la gestion d’entreprise est à la fois un catalyseur et un préalable pour l’innovation durable et prospère. Sans la mise en place de saines pratiques de gestion, l’innovation peut céder à une mauvaise planification y compris l’atténuation des risques.

Nous pouvons innover en gestion d’entreprise en trouvant de nouvelles façons d’atteindre la réussite, que ce soit par le rendement et la rétention de la main-d’œuvre, l’amélioration de la qualité, les mesures d’atténuation des risques ou la saisie d’occasions sur le marché national et international grâce à des produits de créneaux ou à des méthodes de production qui répondent aux marchés à créneaux.

Innover, c’est adopter le changement et affronter les nouvelles réalités avec un avantage concurrentiel. Compte tenu de l’évolution de l’agriculture et du marché mondial, des occasions d’innover se présentent à chaque tournant.

Au moment où nous entamons l’année 2013, n’oublions pas que le savoir, c’est le pouvoir. Si nous communiquons les meilleures pratiques et si nous cherchons des façons d’innover nos pratiques entrepreneuriales, l’agriculture canadienne ainsi que ses agriculteurs et agricultrices continueront de se plaire dans des entreprises agricoles solides et durables.

J’espère que vous aimerez le présent numéro du Gestionnaire agricole canadien et que l’approche créative avec laquelle les gestionnaires qui y sont présentés abordent les affaires vous inspirera.

Je vous souhaite à tous, collègues gestionnaires, entrepreneurs et leaders, une année prospère!