PROCHAIN ÉVÉNEMENT

Hooray!

La petite exploitation agricole mixte, biologique et certifiée de 10 acres, Left Fields, et la micro-brasserie biologique certifiée, Crannóg Ales, sont co-implantées sur la ferme près de Sorrento en Colombie-Britannique. Ces deux entreprises possèdent des activités pleinement intégrées qui visent une production durable et zéro déchet.

« Lorsque nous avons commencé l’exploitation agricole et la brasserie, je pensais à cultiver la terre, mon conjoint voulait brasser la bière, » mentionne Rebecca Kneen.  « Après réflexion, nous avons réalisé qu’il est très difficile de démarrer une exploitation agricole sans revenu sur place. L’ajout de la brasserie à l’exploitation agricole a permis d’obtenir un revenu d’appoint en travaillant de la maison. Au début, nous avons travaillé énormément et avons dû relever de nombreux défis, mais le concept a complètement réussi et il nous a permis de poursuivre nos efforts, d’avoir un emploi stable et un flux de trésorerie pour compenser les besoins de développement de l’exploitation agricole. »
Rebecca et son conjoint, Brian MacIsaac, ont acheté une exploitation agricole existante en 1999 au sein de la Agriculture Land Reserve [ALR] (Réserve du territoire agricole) et ont démarré la brasserie sur l’exploitation l’année suivante.  « La collaboration avec l’ALR a été une occasion sensationnelle pour nous, car l’organisme vraiment soutenu nos efforts pour démarrer l’exploitation agricole et la brasserie, » indique Rebecca.  « Nous avons établi et organisé notre exploitation agricole et brasserie en ayant comme priorité de nourrir notre famille, puis de vendre le surplus pour soutenir notre exploitation.   Notre exploitation agricole mixte, notamment notre jardin maraîcher, nos petits fruits, notre petit verger ainsi que nos moutons, poulets et porcs, a bien réussi. »
Left Fields produit également du houblon avec la récolte de cônes utilisés exclusivement pour la brasserie. Les rhizomes sont vendus à d’autres producteurs en C.-B. et partout au Canada pour soutenir la croissance de l’industrie.  L’entreprise a appuyé le démarrage de dix autres exploitations agricoles de houblon en Colombie-Britannique et environ vingt de plus au pays. Elle a également acheté du houblon supplémentaire d’autres exploitations régionales pour la brasserie.

Rebecca indique que l’organisation de certification biologique régionale, dont les voisins sont les membres, a été d’un grand soutien.  « Nous nous sommes joints instantanément à un groupe d’homologues précieux et très attentifs qui ont agi en tant que mentors, partagé du matériel et répondu à de nombreuses questions, » mentionne Rebecca.  « Il est plus simple d’intégrer les pratiques à notre système lorsqu’on comprend les exigences de la certification et la façon de faire ».

Left Fields vend ses produits à deux marchés fermiers de la région et la brasserie vend les siens au sud de la Colombie-Britannique.  « Notre priorité consiste à vendre, autant que possible, sur le marché local, la production de l’exploitation agricole et de la brasserie. Cette stratégie est assez éprouvante, car la brasserie a crû considérablement » dit Rebecca. « L’industrie sur la ferme a une influence restreinte dans l’ALR, mais cela coïncide également avec notre volonté d’avoir une relation symbiotique entre l’exploitation agricole et la brasserie sans que l’une surpasse l’autre ».
Intégration, durabilité et zéro déchet

Left Fields et Crannóg Ales essaient d’obtenir un système complètement zéro déchet où l’exploitation agricole et la brasserie sont pleinement intégrées de façon à profiter aux deux entités.  L’exploitation agricole produit des éléments pour la brasserie, notamment le houblon, les fines herbes, les fruits et les petits fruits utilisés dans les bières saisonnières et de spécialité. Les sous-produits de la brasserie sont utilisés dans l’exploitation agricole, notamment la drêche de brasserie, la levure et le houblon épuisés qui servent au fourrage, au compostage et au paillis.

Les propriétaires ont également mis en œuvre plusieurs éléments pour réduire la quantité totale d’eau utilisée par la brasserie et pour réduire l’impact de l’utilisation de l’eau douce sur la ferme. Les eaux traitées sont réutilisées directement par la brasserie ainsi que pour l’abreuver le bétail et arroser les potagers.  Les eaux grises sont utilisées pour irriguer et humidifier le compost. Elles sont essentielles à exploitation agricole.
Cinq personnes travaillent actuellement pour l’exploitation agricole et la brasserie. Toutefois, Left Fields cherche de nouveaux partenaires afin de remplacer les personnes qui souhaitent vivre d’autres expériences.  « Nous devons réfléchir à l’organisation du travail à long terme, » souligne Rebecca.  « Nous ne tenons pas à savoir à qui appartient la terre ou l’entreprise, il importe davantage que le travail soit effectué de façon durable et que nous puissions tous en bénéficier.  Les personnes qui souhaitent travailler dans une exploitation agricole sont pour la plupart jeunes. Elles ont souvent de bonnes idées, possèdent de l’expérience, mais peu de capital. Peu de jeunes agricultrices ou agriculteurs possèdent 500 000 $ ou plus à investir dans un partenariat d’affaires. Nous explorons un modèle coopératif en tant que façon potentielle d’accueillir de nouvelles personnes sur l’exploitation agricole pour assurer la longévité de celle-ci et de nos projets. Nous ne pouvons tout accomplir et il est important pour nous d’ouvrir la porte à de nouveaux agriculteurs et agricultrices et de garder notre exploitation agricole et notre brasserie intégrées et durables. »